La tomate, fruit ou légume ?

La tomate est le fruit d’un arbre originaire du Pérou. Cependant, elle est utilisée en cuisine comme un légume. La tomate est donc biologiquement parlant un fruit mais un « légume » dans l’esprit des gens !

Origine

La tomate (Solanum Lycopersicum) appartient à la grande famille des Solanacées. Originaire de l’Amérique méridionale, cette annuelle est souvent dénommée « pomme d’amour ».

Intérêt nutritionnel

Contenant plus de 90 % d’eau, la tomate est de très faible valeur nutritive : 15 kcalories (63 kjoules) pour 100 g.
En revanche, elle est riche en vitamine C (10 à 30 mg pour 100 g) et en carotène (0,6 mg pour 100 g).
Elle apporte également des vitamines des groupes B et E, des minéraux et des oligo-éléments : potassium (226 mg/100g), phosphore (24 mg/ 100g), magnésium (11 mg/100g), fer (0,5mg / 100g), zinc…

Mildiou de la tomate

Lors des étés orageux et humides, le mildiou fait des ravages. Cette maladie attaque notamment les tomates et les pommes de terre. Les pieds de tomates se tâchent de noir, d’abord les feuilles, puis les fruits. Comment lutter préventivement ? Que peut-on faire au potager bio pour limiter les dégâts ?

La cause

Tomates atteintes de mildiou

Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre est une maladie causée par un champignon appelé Phytophthora infestans. D’autres champignons provoquent des dommages semblables sur la vigne, les rosiers, les oignons, les carottes…

La maladie évolue très rapidement quand les conditions lui sont favorables : pluie, humidité élevée et températures comprises entre 12 et 25°C. Le mycélium se développe alors sous les feuilles et produit des spores qui vont assurer la propagation. Le champignon hiverne sur les résidus de plantes mortes et l’infection repart par le sol au printemps suivant…

Les symptômes

Le mildiou est assez facile à reconnaître :

  • Face supérieure des feuilles : plages brun-vert d’apparence huileuses débutant en bordure des feuilles et se se desséchant en leur centre
  • Face inférieure des feuilles : duvet blanc (mycélium ou filament fongique) par temps humide ou lorsque la rosée
  • Tiges et pétiole : taches brunes
  • Fruits : bosselures brunes, fermes et marbrées. Difficulté de mûrissement

Dégâts

Le mildiou peut facilement détruire une récolte entière.

Lutte préventive

A la plantation

Lorsque vous plantez les pieds de tomates, ne les serrez pas trop. Vous maintiendrez ainsi une bonne aération, à même de limiter la propagation de la maladie et de favoriser le séchage du feuillage.

L’ortie renforçant l’immunité de la plante :

  • à la plantation, mettre au fond du trou des orties broyées,
  • traitez régulièrement au purin d’orties.
Publicités